La Cabane, Rennes

Notre ostéopathe

Servane Bloyet Osteopathe à rennes

Servane Bloyet

Ostéopathe D.O diplômée en périnatalité,

Ostéopathe en cabinet libéral à Talensac (35160), tutrice à l’Institut d’Ostéopathie de Rennes, membre du réseau de périnatalité de Montfort Communauté.

Sa spécialité : ostéopathie périnatale et pédiatrique, sphère uro-gynécologique de la femme.

Ses outils de prédilection techniques fonctionnelles « douces »

Contact : 06 72 55 67 25

Ostéopathie

L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité pouvant affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’auto-équilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

Les contraintes de la vie intra-utérine et l’accouchement peuvent-être les premiers traumatismes pour le bébé. Un accouchement difficile (trop long ou trop court, provoqué, avec extraction instrumentale, césarienne…) peut perturber la mobilité des sutures crâniennes et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs dans l’ensemble du corps.

La prise en charge ostéopathique pédiatrique est une aide non négligeable quand un nouveau-né présente des troubles fonctionnels pouvant se manifester par différents symptômes : troubles de l’adaptation néonatale, troubles de la succion/déglutition (allaitement), dysmorphie crânio-faciale (plagiocéphalie, asymétrie faciale…), troubles entériques (coliques, reflux gastro-œsophagiens…), problèmes ORL, troubles cognitifs (troubles du sommeil, troubles de l’attention…), troubles ophtalmiques (canal lacrymal…)

L’ostéopathe peut prendre en charge le nouveau-né dès sa naissance. Sans signes d’alarme, l’idéal est de faire un premier bilan vers la troisième semaine de vie. L’intervalle de suivi des enfants sera en fonction de l’évaluation de l’ostéopathe. Il est néanmoins conseillé de faire un bilan aux stades majeurs d’acquisitions psychomotrices et en préventif tous les ans à partir de 3ans.